La carte MonSTer

Des tonnes d’eau sont passées sous les ponts, les fanboys nourris au TOS 1.x il y a 30 ans sont devenus grands. Ils ont pour la plupart les moyens et certains ont pu acquérir de nombreuses compétences.
8 Mo de RAM en plus dans un Atari, cela se faisait. Rajouter un TOS 2.x sur un vieux ST, aussi. Rajouter un port IDE également. Le tout sur la même carte, on a vu, c’est sorti sous le nom de H&N Multiboard avec un prix prohibitif.
Là, Alan Hourihane (AlanH) pour la partie hard et Joe Even Starkein (Joska) pour la partie soft ont sorti cette carte multifonction pour un prix très abordable, avec quelques fonctionnalités en plus.
Lire la suite

La carte Eclipse

Premièrement, toutes mes excuses pour le retard. La décision, la commande, l’attente, la réception, l’installation et les tests sommaires ont été plus qu’éprouvants. J’ose espérer que mon esprit a maintenant retrouvé la place qui était la sienne et que les fortes émotions se sont calmées.
La dernière fois que j’ai eu ce genre de dérangements, eh bien, oh coïncidence, c’était lorsque j’ai commandé mon Falcon chez Apak en 1996.
Lire la suite

Le MegaST

Nom de code : Nef
Usage : codage GFA, comptabilité, Calamus S

C’est un Atari MegaST4 mis en tour. Il correspond à la configuration que j’ai eu juste après le BAC. Seul le clavier est d’origine. Le SM124 a été remplacé par un SM146. La carte mère Mega1 avec carte RAM a été remplacé par un vrai 4 Mo.
Les images montrent une carte graphique Viking (1280*960*duochrome), mais elle a été bazardée car le moniteur MONITERM qui va avec est encombrant et a la fâcheuse tendance à tomber en panne.
Une carte EtherNEC a été rajoutée, pour faire du réseau, et ne plus jouer au grille pain avec la disquette ou la zipette.